Le dimanche 24 septembre 2017

Vous êtes ici : Ville attractive / Pour la découvrir / Sites patrimoniaux

Sites patrimoniaux

Découvrez les sites de notre patrimoine afin de mieux connaître Matane ou de préparer votre visite chez nous.

Phare de Matane

Bureau d'accueil touristique - Musée maritime du Phare de Matane
968, avenue du Phare Ouest, Matane

Téléphone :
 418 562-1065 ou 1-877 762-8263
Site Web : http://www.tourismematane.com 

La maison du gardien adjacente au Phare de Matane, abrite le bureau d'accueil touristique.

Un musée reconstituant l'aventure maritime de Matane vous attend au Musée maritime du Phare de Matane. Pendant la période estivale, des animateurs vous accompagnent dans la découverte de l'histoire maritime de Matane : photos, documents, artefacts permettent de vivre l'aventure fantastique de ce carrefour de la mer... À la place de la lentille qui a été retirée de la tourelle quand le phare fut désaffecté, on a installé une timonerie de navire munie d'instruments de navigation modernes qui servent de nos jours à diriger les navires.

Visite libre de l'exposition maritime en tout temps, aire de pique-nique.
Kiosque du Sentier international des Appalaches (SIA).

La Maison Horace-Bouffard

Maison Horace BouffardLa Maison Horace-Bouffard
961, rang des Bouffard, Petit-Matane
Information : Georgie Bouffard 
Téléphone : 418 562-6729

Durée : du 24 juin au 1er septembre et sur réservation pour les groupes après cette date.  

Maison paysanne traditionnelle typique de la Matanie du début de 1897. Exposition d'objets et de meubles de la vie quotidienne du début du siècle. On a baptisé cette maison : La maison au six mariages. Laissez-vous raconter cette histoire fantastique, un record mondial homologué au livre des records Guiness.

Horaires et tarifs sur le site de Tourisme Matane. 

Promenade des Capitaines

Au centre-ville de Matane, accès piétonnier et en véhicule par les rues Saint-François, Bérubé, Saint-Charles, Saint-Félix et Otis.  

PromenadeAménagée en 1992 entre le Vieux-Port et le barrage Mathieu-D'Amours au centre-ville, la promenade des Capitaines met en valeur la tradition maritime de Matane à travers l'histoire de ses capitaines les plus illustres.

L'interprétation des thèmes à caractère maritime est assurée par des panneaux didactiques aménagés dans quatre pavillons : les Précurseurs, les Bâtisseurs, les Entrepreneurs et les Innovateurs, de même que par des plaquettes disposées le long du parcours.

De ce sentier pédestre longeant la rivière Matane, l'on peut observer les oiseaux, principalement des goélands, des mouettes et des cormorans.

Barrage Mathieu-D'Amours et poste d'observation du saumon

Poste d'observation du saumon SOGERM
Poste d'observation du saumon
260, avenue Saint-Jérôme, Matane 
Téléphone : 418 562-7560 
Visitez le site Internet de la SOGERM, gestionnaire du site.

Vitrine d'observation de la montée du saumon de l'Atlantique.
Histoire de la rivière Matane et de ses barrages. 

Place des Rochelais

Rochelais et ses voiles À proximité du centre commercial Les Galeries du Vieux Port et du pont de la rivière Matane, dans le prolongement de la promenade des Capitaines.

Ce lieu rend hommage aux pionniers de Matane, débarqués au début du XVIe siècle et provenant de La Rochelle en France. L'endroit commémore également les 385 ans de tradition maritime de la ville de Matane. Voyez la reproduction stylisée d'une goélette à fond plat, remplie de galets du Canada, rappelant ainsi que les Rochelais lestaient leurs embarcations avant de repartir pour la France. De cet endroit, vous apercevez la marina et le Centre d'art le Barachois et pouvez vous rendre à la Promenade des Capitaines.

Publication:
La tradition maritime 
de Matane(1534-1984)
Par Louis Blanchette
Publication de la Société d'Histoire et de Généalogie de Matane, 1984

Les Rochelais à Matane

Église de Saint-Luc

4, rue Noël, Saint-Luc
Téléphone : 418 562-1284 

Inaugurée en 2001, l'église de Saint-Luc est la plus récente du diocèse. Son style sobre et moderne n'entache en rien l'esthétique et la noblesse du lieu. Les vitraux conçus et réalisés par l'artisane du verre Manon Poitras sont d'une valeur artistique remarquable.

Église Saint-Jérôme

527, avenue Saint-Jérôme, Matane (entrée de côté, face au presbytère)
Information : 418 562-1144 

Ouverture : les dimanches de 7 h à 11 h et les mardis et jeudis de 14 h à 17 h
Entrée : libre

Architecture de style « Dom Bellot », murs extérieurs en granit provenant des Appalaches, chemin de croix et verrière exécutés par le peintre Martial. Visite guidée.

Église Saint-Rédempteur

Église Saint-Rédempteur251, rue Thibault, Matane 
Information : 418 562-0435 

Chemin de croix en vitraux exécuté par l'artiste Cécile Fortin, originaire de Matane.

Église Bon-Pasteur

310, boulevard Dion, Matane  
Information : Louise Blancette
Téléphone : 418 562-3123  

L'église Bon-Pasteur recèle une collection d'œuvres d'art très impressionnantes. C'est d'ailleurs l'église qui possède le plus grand nombre de sculptures de Jacques Bourgeault de Saint-Jean-Port-Joli : 19 sculptures de bois dont l'une de la Vierge enceinte.

De plus, voyez les œuvres exécutées par le maître verrier Olivier Ferland : 14 vitraux, dont 7 illustrant les fondatrices de l'histoire religieuse du Québec, ainsi qu'un chemin de croix symbolique en vitrail.

On peut y admirer trois murales du récit évangélique par Carlo en 1952 et deux tableaux du réputé peintre basque.

Camp de l'association des chasseurs et pêcheurs

Camp de l'association des chasseurs et pêcheursAssociation des chasseurs et pêcheurs matanais
655, rue Henri-Dunant, Matane 

Pour information :

  • Louis Pelletier : 418 562-2050
  • Edgar Marquis : 418 562-4552

 

 

  •  Cliquez pour agrandir cette image
  •  Cliquez pour agrandir cette image
  •  Cliquez pour agrandir cette image

Musée éclaté au pays de Matane

Le réseau du  « Musée éclaté au pays de Matane », voilà la formule adoptée par la Société d'histoire et de généalogie de Matane pour exposer de nombreux objets patrimoniaux qu'elle a accumulés depuis sa fondation en 1949. Certains sites du réseau sont aussi des collections de particuliers qui s'y sont joints.

Photo ©