Le lundi 11 décembre 2017

Voir le répertoire des artistes

Suzanne Gari

Suzanne Gari

Suzanne Gari

Discipline

Art de la scène

Suzanne Gari : chant, chant choral, solfège pour adultes et techniques vocales

Depuis janvier 2004, la Montréalaise d"origine Suzanne Gari enseigne le chant à l’École de musique de Matane. C’est une nouvelle carrière dans un coin de pays qu’elle ne connaissait pas et elle s’en dit ravie et de l’une, et de l’autre.

En mai 2012, elle a obtenu sa maîtrise en interprétation (Faculté de musique) à l'Université Laval. Elle a souvent participé aux concerts de Noël de Vocalia en tant que soliste. Le concert de Noël 2015 a été sa deuxième aventure en tant que co-chef de choeur de cette formation.

Elle a effectué ses études musicales à Paris, au Canada et en Allemagne où, de 1980 à 1988, elle a été engagée comme soliste au Deutsche Oper am Rhein, de Düsseldorf. En 1988, elle a remporté le premier prix au Concours international de chant Jacques Offenbach, à Paris.

À l’opéra, elle a chanté les soubrettes de Mozart, Musette (« La Bohème »), Gretel (« Hänsel et Gretel »), Donna Elvira (« Don Giovanni »), etc. À l’opérette, elle a interprété, entre autres, les rôles de Gabrielle dans « La Vie Parisienne », Bettina dans « La Mascotte » et Serpolette dans « Les Cloches de Corneville ».

Elle s’est produite sur plusieurs scènes de villes européennes. Elle compte quelques enregistrements à son actif, soit les « Grands Motets » de Rameau (Harmonia Mundi), « Armide » de Lully (Radio-France) et « Piramo e Tïsbe » de Hasse (Schwann).

Elle a chanté Marie dans « L’Enfance du Christ » de Berlioz, dirigée par Eliahu Inbal, pour le Chœur de la RAI de Rome. De 1996 à juin 2001, elle a été soliste dans la comédie musicale « Le Fantôme de l’Opéra », à Hambourg en Allemagne. (Source École de musique)