Le dimanche 24 septembre 2017

Vous êtes ici : Nouvelles
RSS

Matane, une cité régionale au cœur du développement du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie!

Date de publication : 25 avril 2017

Matane, le 26 avril – Dans le cadre d’une campagne initiée par le Caucus des cités régionales de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), la Ville de Matane est fière de joindre sa voix aux 26 autres cités régionales québécoises pour affirmer haut et fort son apport incontournable à la vitalité économique de la région du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et de l’ensemble du Québec. 

« Par son poids démographique, économique et social, la Ville de Matane contribue de façon importante non seulement à la prospérité de notre communauté, mais aussi à celle de toute la population de la région du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. Nous sommes en effet un véritable centre de liaison et offrons un environnement propice à l’investissement et à la création de richesses. Par ailleurs, notre large éventail d’infrastructures et de services permet d’améliorer la qualité de vie des citoyennes et des citoyens, et ce, bien au-delà de notre territoire. À ce titre, il s’avère essentiel que notre rôle soit davantage reconnu et valorisé, à l’instar de celui de l’ensemble des cités régionales québécoises », a déclaré monsieur Jérôme Landry, maire. 

Les exemples d’apports concrets de la Ville de Matane à la région sont nombreux : pensons au port de Matane et aux marchandises qui y transitent ainsi qu’à toute l’activité économique générée, à  des équipements de loisirs d’envergure utilisés par la population de toute la région, à un parc industriel composé d’entreprises des plus variées qui emploient une main-d’œuvre originaire de la région, aux services de santé offerts à l’Hôpital de Matane, à des institutions scolaires telles que la Polyvalente de Matane et le Cégep de Matane, à Groupe Collégia et au Centre de développement et de recherche en imagerie numérique (CDRIN); ce ne sont que quelques exemples des forces de notre cité régionale. 

Les citoyennes et citoyens souhaitant en apprendre davantage sur les cités régionales québécoises et leur rôle-clé peuvent visionner une capsule vidéo et consulter un dépliant d’information disponibles sur le site Web de la Ville de Matane. Un dossier d’information sera aussi publié prochainement dans le journal L’Avantage Gaspésien. 

Projet OPTILAB : des impacts sur l’occupation et la vitalité des régions 

Le maire de Matane profite du lancement de cette campagne pour réitérer ses vives inquiétudes quant au déploiement du projet de réorganisation des laboratoires de biologie médicale OPTILAB, enclenché le 1er avril dernier. Pour Monsieur Landry, cette réforme ne contribuera qu’à centraliser les services au détriment de la vitalité des régions, particulièrement en périphérie. Le maire entend d’ailleurs amener le sujet à l’ordre du jour des rencontres que tiendra le caucus avec le gouvernement et les députés des différents partis politiques à l’Assemblée nationale, au cours des prochaines semaines. 

Les 27 cités régionales et leur contribution économique en quelques chiffres 

  • 954 000 habitants, soit 12 % de toute la population québécoise;
  • 11 % des emplois au Québec, dont plus de 16 % des emplois dans le secteur manufacturier;
  • 17 % de la valeur foncière industrielle pour l’ensemble du territoire;
  • 31 % des investissements manufacturiers au Québec entre 2011 et 2015;
  • 2/3 de l’activité économique de leur MRC;
  • 94 % des investissements manufacturiers au sein de leur MRC;
  • Une densité d’infrastructures et de services plus de 10 fois supérieure à celle de leur périphérie et plus de 5 fois la moyenne de toutes les municipalités québécoises.

Pour plus d’informations, visitez le umq.qc.ca/cites-regionales.